La sécurité du verre trempé

La sécurité du verre trempé

La sécurité du verre trempé

Les infractions se multiplient tout comme les protections. A chaque nouvelle technique de la part des malfaiteurs, les centres de sécurité dédiés à votre protection les utilisent pour mettre au point des matériaux toujours plus résistants. Pour sécuriser vos fenêtres et rendre plus efficace le verrou de votre porte, voici quelques explications sur un matériau qui pourrait vous intéresser.

 

REMPLACER UNE VITRE AVEC UN VERRE TREMPÉ

Choisir du verre trempé pour vos fenêtres apporte une résistance supplémentaire.  Aussi bien face à la chaleur qu’aux éventuels coups reçus par la vitre. Allié à une amélioration du bâti de la fenêtre, ce verre sera votre meilleure arme contre toute intrusion physique ou thermique indésirée. Utilisé dans les doubles vitrages, le verre trempé se moque des variations de températures. Il empêche également vos vitres de se fissurer en cas de choc thermique.

 

LES DIFFÉRENTS PROCÉDÉS DE FABRICATIONS

Deux techniques sont utilisées par nos fournisseurs pour produire le verre trempé : une trempé chimique ou une trempé thermique. Facile à remplacer en cas de vitre brisée, le premier cas offre un verre chimiquement trempé. Il résiste plus que son confrère créé par procédé thermique. Plus coûteux aussi. Le verre est trempé dans une solution de potassium puis chauffé à 400°C. Un bain d’un à deux jours compression encore un peu plus la surface du verre pour améliorer sa résistance. Utilisé pour les hublots d’avions et vitres d’abribus, les particuliers nous demandent rarement ce type de commande.

Comme une vitre normale, le verre traité chimiquement casse et explose en une myriade de petits morceaux coupants.

Une trempe thermique quand à elle pousse la chauffe à 700°C avant de refroidir rapidement le verre avec l’agence de l’air froid. Il est cinq fois plus résistant qu’un verre n’ayant pas été trempé. Les températures les plus élevées ne le font pas plier. Sa sécurité appréciable réside d’ailleurs dans la casse. Plus résistant qu’un verre normal mais pas incassable, il se fissure mais le bloc reste intègre. La vitre trempé thermiquement est donc moins coupant et les risques en cas de bris de vitre sont presque insignifiants.

 

LA STRUCTURE DE LA FENÊTRE ET SA VITRE

Renforcer le chambranle de la fenêtre est aussi nécessaire pour renforcer la protection apportée chez vous. Des verres plus résistants sont en effet inefficaces si le bâti peut sauter en un tour de main. La châssis des fenêtres, étant la structure soutenant la fenêtre, doit pouvoir remplir ses fonctions et maintenir le tout sans risques.

securit-674x309

 

Si vous souhaitez de plus amples informations sur les différents types de vitres ou les possibilités lors d’un changement, nos experts vitriers sont là pour répondre à toutes vos questions. Chaque changement de fenêtre effectue par les soins de notre entreprise artisanale s’achève dans votre satisfaction la plus totale.