Le film de survitrage

Le film de survitrage

Avant de procéder à la pose d’un survitrage chez vous, il est impératif de diagnostiquer avec précision la solidité de la structure de votre fenêtre. La pose d’un vitrage additionnel avec un encadrement supplémentaire apporte des charges allant parfois jusqu’à 10 kg/m2. Le survitrage ne se pose que sur des supports en bois, et parmi les formes de survitrage, une solution économique se trouve dans les films. Directement appliqués sur la paroi, il est à changer annuellement. Sos-Vitrier Bordeaux vous apporte ici plus de précisions.

PRÉCAUTIONS LORS DE LA POSE

Conditionné en rouleau, il peut avoir deux formes différentes : une autocollante ou une à mettre en place par ruban adhésif. Plusieurs précautions sont à prendre lors de la pose quelle que soit l’aspect originel de ce produit. Il s’agit d’abord de vérifier la vitre en elle-même qui recevra le film. Il est en effet impossible de placer un film isolant sur un vitrage ayant des aspérités. Pour une bonne tenue, la vitre doit au moment de la pose être parfaitement propre. L’opération est à effectuer depuis le côté intérieur de la fenêtre.

Il est alors possible de poser la film à chaud ou à froid. Pour la première solution il faut réchauffer le film manuellement pour mieux le faire adhérer à la surface vitrée (sortez le sèche-cheveux!). Une manipulation à froid est plus directe et ne requiert aucune autre manoeuvre antérieure.

L’EFFICACITÉ APPORTÉE PAR CES ISOLANTS

L’efficacité et le prix vont souvent ensemble lorsque les isolants sont en question. Pour la première, un film isolant n’est pas supérieur aux autres matériaux disponible sur le marché. En revanche, cela reste une alternative acceptable si l’on souhaite se protéger de changements climatiques particuliers. Ses propriétés translucides et malléables le font adaptable à presque tout type de vitre. La mise à l’écart des températures protège également de la condensation, responsable de l’apparition de gouttes d’eau sur les fenêtres.

Il existe par ailleurs des modèles de films isolants contenant des bulles microscopiques. Nettement supérieurs aux films classiques, la présence de ces bulles d’air augmente la barrière entre le support qu’est la vitre et l’intérieur de l’habitat concerné.

La lumière du soleil envoie plusieurs types de rayons, visibles et invisibles. Les films solaires protègent notamment des propriétés énergétiques des rayons solaires responsable de la surchauffe et de la décoloration. Ce genre de film rejette efficacement les ultraviolets. Avec un film approprié, vous pouvez réduire les échauffements solaires de presque la moitié de la perception normale. Les besoins en climatisation sont ainsi grandement réduits avec ce type de survitrage. De même, il est possible de faire des choix de personnalisation dans la teinte, ce qui n’est pas possible lorsqu’un vitrage est teinté d’origine dans la masse.